Du Dragon D'Argent

Du Dragon D'Argent Chien chinois à crête

Chien chinois à crête

Elevage du dragon d'argent

Elevage du dragon d'argent





Tout d'abord un petit peut d'histoire sur le chien nu chinois à crête :





Comme tous les chiens à peau nue, le chien chinois à crête a des origines fort lointaines, et il faut bien l'avouer, quelque peu floues… Cependant, ce chien si original était déjà connu au douzième siècle avant notre ère mais portait des noms différents selon l'endroit où il vivait. De nombreuses hypothèses s'affrontent donc, concernant son pays d'origine (Égypte où il se nommait "chien de Gizeh" ou bien encore "chien des Pyramides", Turquie, Afrique du Sud…).

Mais pourquoi, direz vous, l'avoir naturalisé chinois ? Tout simplement parce que son ancêtre supposé serait le Taï-Taï Mandchou, chien sacré de la dynastie des Ch'ing, lui-même ayant de lointaines origines africaines. Quoi qu'il en soit, il fut une époque où notre ami s'appela "chien nu chinois royal" puis "chien nu chinois des bateaux". Étrange, non ?

Après la chute de l'empire Ch'ing, on utilisa ces petits chiens sur les bateaux pour combattre la vermine, servant également de monnaie d'échange lors des escales dans tous les ports d'Asie. Plus tard, il semble qu'on le retrouve en Amérique, où il se fixa au Mexique, après avoir franchi le détroit de Béring. Il serait donc l'ancêtre du chien nu du Mexique.

Nous avons des bases plus solides à partir du dix-huitième siècle, à l'époque des grands explorateurs qui laissèrent de nombreux écrits attestant de la présence de ces petits chiens sur différents continents. Le chien chinois n'était pas étranger non plus sur le Vieux Continent, ainsi que le prouve un tableau de Lucas Cranach l'Ancien, datant du XVIe siècle, que l'on peut voir au musée de Dresde, sur lequel figure aux pieds de l'un des personnages (Katharina von Mecklenburg), un petit chien ayant toutes les caractéristiques de notre chien nu. Le chien chinois à crête (ou "Chinese Crested Dog") existe en deux variétés.

 Tout d'abord, le nu (exception faite de la tête, des pattes et de la queue) dont l'absence de poil est génétique, provenant d'une mutation naturelle. La deuxième variété est à poil vaporeux, mal aimé en France il y a encore peu de temps, et qui s'affirme de plus en plus de nos jours, dont la dénomination a varié plusieurs fois pour être enfin reconnue officiellement sous l'appellation de "houppette (avec un seul "p" selon les pedigrees de la S.C.C., en contradiction avec n'importe quel bon dictionnaire…) à poudre" (powderpuff).

Les premiers chiens chinois apparaissent officiellement en France en 1973. Les dirigeants de l'époque du Club du chihuahua, qui prirent en main cette deuxième race, ne voulaient pas entendre parler des "houppettes", qui sont pourtant nécessaires à la préservation de la variété nue.

En une vingtaine d'années, la S.C.C. a enregistré plus de mille naissances. Le cheptel français est très apprécié en expositions et continue sa progression de manière régulière (bien que trop lente au goût des amateurs) grâce à une bonne sélection. C'est le plus connu parmi les chiens nus.

Enjoué, intelligent, fier et sans agressivité. Certes, tout ceci est parfaitement vrai ! Le chien chinois à crête est également débordant d'affection. Il adore la compagnie de l'homme. D'ailleurs, pour qu'il ne devienne pas trop exclusif, il est bon de lui imposer des règles dès son plus jeune âge. Bien que très proche de son maître, on ne peut pas dire qu'il soit du genre "collant". On pourra donc vaquer à ses occupations dans la maison sans toujours l'avoir dans ses jambes. Mais ne vous y trompez pas, même s'il paraît dormir, ce n'est que d'un œil, car rien ne lui échappe !

Il est extrêmement sensible, ce qui impose une éducation tout en douceur. Très sociable avec ses congénères, il n'y a absolument aucun problème à l'intégrer dans un groupe déjà constitué. Il sait pourtant se faire respecter quand il a décidé de se faire câliner un peu ou bien quand il mange, il saura interdire sa gamelle à celui qui voudrait en profiter, car il est très gourmand !

Joueur, il adore batifoler à l'extérieur. La variété nue est plus exubérante. À la maison, il aime son confort douillet bien qu'il ne soit pas particulièrement frileux.

Il n'est pas aboyeur, ce qui en fait un chien discret qui peut vivre en appartement sans troubler la tranquillité du voisinage.

Pour ceux qui aiment l'originalité, ce chien affectueux, sociable et de caractère s'impose sans conteste !








(texte


Texte source ( site du "CCCE")



Siret :828 307 553 00010



Code eleveur : 766333



Titulaire du CCAD option "chien" par la SCC